Étiquettes

,

couvreveriesdungourmetsolitaireHistoire de me mettre au diapason avec les camarades blogueuses qui consacrent leur billet du dimanche à la cuisine, c’est un manga bigrement alléchant que je propose aujourd’hui.

J’avais beaucoup apprécié Le gourmet solitaire, et c’est avec plaisir que j’ai trouvé en bibliothèque la suite des promenades gourmandes de cet homme d’affaires toujours à l’affût de bons repas. Comme dans le précédent volume, chacun des treize chapitres est indépendant et raconte, au gré des rendez-vous professionnels du personnage central, ses expériences culinaires. Les régionalismes sont particulièrement à l’honneur, mais aussi une forme d’exotisme puisque le dernier chapitre amène le héros à Paris. Le dessin est soigné, mettant en valeur les paysages urbains nippons autant que les plats dégustés.

C’est donc une suite réussie que proposent Jirô Taniguchi et Masayuki Kusumi. Ceux qui ont aimé le premier volume se régaleront avec celui-ci. Et ceux qui découvrent le personnage risquent de dévorer les deux très rapidement.

Les rêveries du gourmet solitaire, Taniguchi et Kusumi, 2015.

planche_reveriesdungourmetsolitaire

source : site des éditions Casterman