Mots-clefs

, , ,

Passons sur l’endormissement de ce salon, dû, comme souvent, à une avalanche d’obligations professionnelles et personnelles. Quelques jours de vacances vont permettre d’ouvrir en grand les fenêtres et de rendre ces lieux à la vie. Et peut-être 2017 sera-t-il plus propice à des publications régulières…

couvcampagnedefrance1Le mois de novembre était placé sous le signe de l’objectif PAL. Si un seul billet a été publié, j’ai rempli mon contrat et lu quatre des cinq livres sortis de ma PAL. Pour me remettre de la déception Les livres prennent soin de nous, j’ai dévoré deux romans très différents mais également plaisants.

Après Le Front russe et son pigeon, puis Comme un karatéka belge qui fait du cinéma (et ses vaches), Jean-Claude Lalumière m’a fait passer un très moment en compagnie d’Alexandre, Otto et leurs touristes légèrement barrés. La Campagne de France est un roman farfelu, satirique et d’une incroyable intelligence. Et j’y ai trouvé de nouveaux animaux (un chat et des lièvres, cette fois) à ajouter au bestiaire Lalumière.

couvloindesmosqueesEnsuite, ce fut l’heure pour un peu de littérature belge, avec Armel Job et Loin des mosquées. Je découvrais l’auteur, et il est certain qu’il aura sa place dans les lectures du prochain mois belge. Ce roman réussit à aborder des thèmes sensibles avec finesse. Il est un très bel hymne à la tolérance et mérite d’être abondamment conseillé en ces temps où obscurantisme et étroitesse d’esprit gagnent du terrain.

Quant au dernier roman de cet objectif PAL, il s’agissait du quatrième tome de la dynastie Savoisy, Meurtres au potager du roy. Malgré tout l’intérêt que je porte au règne de Louis XIV et à Versailles, je ne suis pas parvenue à vraiment m’intéresser à ces histoires de graines de melon. En achevant cette lecture, seule l’envie de retourner visiter le Potager de Versailles est restée.

Deux déconvenues et deux bonnes pioches : le bilan de cet élagage de PAL est finalement encourageant. D’ailleurs, le défrichement se poursuit, et j’ai bon espoir de venir bientôt à bout de cet amoncellement déraisonnable.

objectif pal

Publicités