jeu2_Lire, c’est bien. Nourrir un blog de ses lectures, c’est intéressant (ou tout du moins, on peut l’espérer…) et cela permet de garder une trace des livres lus. Mais que retient-on vraiment de ses lectures ?

Le jeu réalisé par Play Bac, en collaboration avec les éditions Gallimard, propose de tester ses connaissances. Il permet de rassembler entre 2 et 6 joueurs, autour d’un plateau aux couleurs de la collection Blanche. Le principe est assez simple : il s’agit de déplacer son pion grâce à des jets de dé et, surtout, aux réponses à des questions sur la littérature. Quatre grandes catégories se succèdent sur le plateau de jeu : « auteur », « oeuvre », « titre » et « personnages ». A cela s’ajoutent les « défis » (citation, création et insolite), qui correspondent à des cartes où il est obligatoire de s’arrêter. Pour chaque type de question, il existe trois niveaux de difficulté. Le vainqueur est celui qui, le premier, a réalisé le tour du plateau.

jeu1_Il est plutôt amusant de tester sa culture littéraire avec ce jeu, d’autant qu’une partie se déroule assez rapidement (une trentaine de minutes environ). Les cartes « questions » sont nombreuses et les niveaux de difficulté plutôt bien évalués. Le fait de ne pas rejouer quand on bien répondu, mais plutôt d’avancer du nombre de cases correspondant au niveau de difficulté, évite qu’un joueur monopolise la main et que les autres aient l’impression de faire tapisserie. On peut toutefois regretter que le nombre de cartes « défis » soit aussi restreint (et très disproportionné par rapports aux cartes « questions »), étant donné que chacun est obligé de s’y soumettre. On peut craindre que des joueurs assidus en aient vite fait le tour.

C’est donc un jeu plaisant, en particulier pour ceux qui apprécient la littérature, plutôt classique. Il pourrait vite tourner au pensum pour d’autres… D’où la question de ma soeur, qui me l’a offert : avec qui allais-je pouvoir jouer ? Point d’inquiétude. Certains de mes amis sont friands de ce type de jeu et se sont volontiers portés volontaires pour le test.

Publicités