Mots-clefs

, , , , ,

tumblr_mmurb5qOKq1qb5t88o1_r1_250Après plus d’un mois de silence, j’essaie de faire timidement mon retour dans ce salon. Ma nouvelle affectation suscite bien plus de travail et de contraintes que je ne pensais. Je suis ravie de ce changement car ce nouveau poste est plus stimulant et les défis (notamment en termes de réflexion pédagogique) sont nombreux. Le hic, c’est que les journées ne font que vingt-quatre heures et que, pour être efficace devant les élèves, il faut dormir. Difficile de prévoir si les billets vont retrouver un rythme de parution normal, mais il est certain que je vais m’astreindre à passer par ici plus régulièrement.

Le point positif de la situation est que la lecture réussit à trouver sa place dans un emploi du temps très chargé. Les livres en attente de chronique s’empilent et, pour éviter qu’ils ne passent totalement aux oubliettes, voici un petit bilan de mes dernières lectures.

Le Duel, d’Arnaldur Indridason : le contexte historique – la guerre froide au début des années 1970 – m’a autant, si ce n’est plus, séduite que l’intrigue pourtant assez bien troussée ; faire de Marion Briem l’héroïne de ce roman est une idée plus que pertinente, car sa jeunesse donne la pleine mesure à son caractère bien trempé.

couvanneeaveniseUne année à Venise, de Lauren Elkin : acheté sur un coup de tête – impossible de résister à Venise ! -, ce roman n’a pas été une révélation ; le personnage principal est plutôt insipide et souvent agaçant ; heureusement que Venise est un personnage à part entière et qu’au fil des pages j’ai noté quelques lieux à explorer lors d’un prochain passage dans la cité des Doges.

couvconfreriemoinesvolantsLa confrérie des moines volants, de Metin Arditi : ce magnifique roman fera sans doute l’objet d’un véritable billet dans les semaines à venir, mais puisqu’il vient de sortir en poche, il est impératif d’encourager les lecteurs qui n’auraient pas encore succombé à la tentation à découvrir cette pépite ; au tournant des années 1930, le régime soviétique s’en prend aux religieux et à leurs possessions ; pour sauver les trésors de l’Eglise russe, un groupe de moines s’associe pour les subtiliser et les mettre en sûreté ; plus de soixante-dix ans après, leur secret est révélé, et leur trésor refait surface. Une fois encore, Metin Arditi sait enchanter son lecteur.

couvhistoiredaliceHistoire d’Alice qui ne pensait jamais à rien (et de tous ses maris, plus un), de Francis Dannemark : un joli petit roman, gonflé d’optimisme ; à lire sans hésiter.

couvbibliothequesfantomesEt pour finir, deux titres lus récemment et pour lesquels je vais m’efforcer d’écrire un billet digne de ce nom : le très subtil Contrepoint, d’Anna Enquist et le passionnant Des bibliothèques pleines de fantômes, de Jacques Bonnet.

Publicités