Mots-clés

,

On pourrait penser que Jérôme Bosch n’est pas vraiment un peintre de saison. Pourtant, dans le sapin que j’ai décoré pour Noël, ses personnages sont à l’honneur.

En visitant le Musée Royal des Beaux-Arts de Bruxelles l’été dernier, ces ornements peu ordinaires m’ont tapé dans l’oeil. Et le sapin de 2013 est donc décliné autour de ces décorations inspirées de La tentation de Saint-Antoine.

bosch_tentationdesaintantoine

La tentation de Saint-Antoine, Jérôme Bosch, 1506.

Dans la partie gauche du triptyque se tient un des personnages qui m’a le plus plu. Le voici de plus près.

bosch_tentationdesaintantoine-détailEt le même dans mon sapin.

bosch_ornamentIl est accompagné,entre autres, des deux personnages à cheval sur un poisson volant, dans le ciel de la partie droite du triptyque.

bosch_ornament2Voilà qui change des anges et autres pères Noël, non ?

Publicités