Étiquettes

, , , ,

keep-calm-and-readAujourd’hui s’achève le mois de juin, et avec lui le mois anglais organisé avec brio par Titine et Lou.

J’ai, pour ma part, pris beaucoup de plaisir à vivre à l’heure anglaise. Il est certes dommage que la météo se soit elle aussi mise au diapason, mais cela a permis une consommation tout à fait déraisonnable de thé et de shortbreads.

Voici donc un petit récapitulatif des billets anglais parus ces trente derniers jours.

Le temps des offrandes, par un Patrick Leigh Fermor passionnant

– Peinture anglaise, avec John Constable

Les confessions de Mr. Harrison, par Elizabeth Gaskell, guère convaincante

– Peinture anglaise, bis, en compagnie de William Turner

The Moneypenny Diaries, en l’honneur de James Bond, par Kate Westbrook

– Peinture anglaise, ter, avec Lucian Freud

L’Affaire Lady Alistair, en hommage à Sherlock Holmes, par Nancy Springer

So shocking !, une déception, par Allan Bennett

– Peinture anglaise, quater, avec Thomas Gainsborough pour guide

Deux caravanes, absolument jouissif, par la talentueuse Marina Lewycka

The Bradshaw Variations, une réconciliation avec Rachel Cusk

– Peinture anglaise, quinquies, avec John Piper

Entre fleuve et forêt, suite de la promenade en Europe avec Patrick Leigh Fermor

– Peinture anglaise, sexies, en compagnie de Thomas Churchyard

La mort n’est pas une fin, d’Agatha Christie

Oscar Wilde et le jeu de la mort, par Gyles Brandreth

soit seize billets… et un allègement de PAL non négligeable.

Merci Titine et Lou !

Publicités