Une fois n’est pas coutume, parlons de magazines dans ce salon. Et comme nous sommes en période de vacances scolaires, mettons à l’honneur des périodiques consacrés aux jeunes lecteurs.

Le premier titre est un grand classique : Le Petit Léonard. Comme l’annonce le sous-titre, il s’agit d’un magazine d’initiation à l’art. Destiné à un public de fin d’école primaire et de collège, ce mensuel n’en reste pas moins intéressant pour des adultes à la recherche de présentations simples et claires sur des sujets artistiques. En dépit d’une lecture régulière de titres destinés aux adultes (Arts Magazine ou Connaissance des Arts, par exemple), j’apprécie de me plonger dans le Petit Léonard. Non seulement j’y trouve parfois des idées pour proposer des activités à mes élèves, mais ses articles synthétiques et très pédagogiques m’éclairent aussi sur certains sujets. Outre les dossiers, souvent en relation avec l’actualité des expositions, plusieurs rubriques récurrentes mettent en lumière des personnages (sous forme de bande dessinée), des objets (un article sur l’invention du stylo plume m’a laissé un excellent souvenir), des œuvres… Des jeux viennent aussi agrémenter la lecture.

Le second titre est une création récente : Histoire Junior a moins d’un an d’existence (10 numéros parus), mais j’espère une longue vie devant lui. Il s’adresse essentiellement à un public de collégiens (10-15 ans). Les thèmes sont variés et embrassent une période historique très large (le Moyen-Age : Jeanne d’Arc ou Charlemagne ; la période moderne : la réforme protestante ou Louis XIV ; la période contemporaine : la Grande Guerre ou la vie en France sous l’Occupation). A côté des articles didactiques, d’une grande simplicité, éclairé d’encadrés consacrés au vocabulaire, de chronologies, d’illustrations variées (le plus souvent d’époque ; les reconstitutions sont moins fréquentes), on trouve des jeux, des informations sur l’actualité des parutions et des expositions, une bande dessinée humoristique… Les présentations sont synthétiques, mais jamais caricaturales. Il m’arrive de proposer la lecture de certains articles à des élèves curieux, qui souhaitent poursuivre un travail amorcé en classe.

Si ces deux parutions présentent des qualités similaires, c’est qu’elles sont toutes deux l’œuvre des Editions Faton.

Pour distraire les jeunes adolescents tout en les instruisant pendant ces vacances, le numéro d’été du Petit Léonardporte sur les JO, en particulier les athlètes de l’Antiquité, tandis que celui d’Histoire Junior est entièrement dédié à la vie de cour à Versailles.

Publicités