Nouvelle récolte de titres, glanés au cours d’une semaine qui m’a conduit à prendre le train de banlieue à plusieurs occasions. Le plus amusant a été que les lecteurs sont systématiquement apparus par groupe de deux ou trois, mettant à rude épreuve mes nerfs et ma mémoire.

Une pêche très bigarrée, comme vous le constaterez

Les larmes du cardinal, de Pierre Pevel

L’instinct du mal, de Patricia Cornwell

Zombie Planet, de David Wellington (le 3e tome d’une série sur les morts-vivants…)

Histoires de PJ, de Charles Pellegrini et Jérôme Pierrat

– Un roman de Jo Nesbo, dont je n’ai pu apercevoir le titre

– idem pour un roman de Mary Higgins Clark

Et, pour finir, la réflexion que cette semaine d’observation a suscitée : toutes ces pérégrinations ont guidé mes pas jusqu’à l’université de Nanterre où j’ai été surprise de découvrir bon nombre d’étudiantes se rendant en cours avec … un sac à main (souvent de petite taille). D’où l’interrogation qui, depuis lors, me taraude : où rangent-elles leurs notes de cours ? et leurs livres ?

 sur une idée d’Estellecalim.

Publicités