L’enthousiasme et le week-end ont permis un démarrage sur les chapeaux de roue pour ce défi : j’ai dévoré Fugue, d’Anne Delaflotte Mehdevi en deux jours.

Et puis le retour des contraintes professionnelles en semaine m’a un brin coupée dans mon élan, sans pour autant m’arrêter totalement. J’ai entamé deux romans :

–   Le Scandale Modigliani, de Ken Follett, dont le format poche autorise les lectures dans les transports en commun

–  Freedom, de Jonathan Franzen, un pavé, donc davantage réservé aux lectures at home, une tasse de thé à portée de main.

 Petite semaine donc, mais l’imminence des vacances de la Toussaint laisse espérer de bons moments de lecture.

Publicités