Mots-clefs

Voilà un petit livre fort sympathique où les lecteurs de tous poils ne manqueront pas de se retrouver. Annie François offre ses impressions de lectrice, amateur et professionnelle, selon des thèmes variés et parfois surprenants (accidents, par exemple, où il est question de calamités auxquelles expose la lecture). On rit avec elle des fâcheuses habitudes des lecteurs compulsifs (corner ou non les pages, dessiner, écrire dans les livres). On s’inquiète de ne pas voir revenir les ouvrages prêtés. On partage son enthousiasme à découvrir un nouvel auteur. C’est un enchaînement de situations qui mettent en scène lecteurs, libraires, amis, parents.

Annie François dresse ainsi son portrait de lectrice, mais son propos a une portée plus générale dans la mesure où il s’agit aussi d’une réflexion sur le lecteur, sur la lecture et sur le livre en tant qu’objet. Le ton est léger, souvent drôle. On se laisse emporter de chapitre en chapitre. Et quand est tournée la dernière page, on n’a plus qu’une envie, se plonger soi-même dans une nouvelle lecture.

Bouquiner, Autobibliographie, Annie François, 2002.

Publicités